1)   Les aiguilles, est-ce que ça fait mal? Que dois-je ressentir?

 

L’insertion de l’aiguille, laquelle est très fine, n’est pas du tout douloureuse.  Une fois l’aiguille insérée, l’acupuncteur(e) doit manipuler légèrement  l’aiguille afin d’obtenir une sensation que l’on appelle en Médecine Chinoise Traditionnelle, l’énergie ou le Qi.  Cette sensation est essentielle si on veut que le traitement soit efficace.  La sensation peut varier, on peut obtenir une légère sensation d’engourdissement, ou un léger choc électrique, ou encore de la chaleur et dans certains cas, la sensation peut suivre un trajet spécifique sur le corps.  Toutes ces sensations sont normales et souhaitables pour obtenir l’effet thérapeutique désiré.  


2)   Après un traitement, y-a-t-il des réactions?

 

Les réactions les plus courantes sont une certaine fatigue possible, une envie de dormir ou encore un état de bien-être et de sérénité.  Dans le traitement des douleurs, cependant,  il  peut y avoir deux  possibilités selon le type de douleur traitée : soit que la douleur augmente pendant quelques heures après le traitement, ce qui est un bon signe, soit que le patient se trouve délivré de sa douleur pendant le traitement et qu’il ressente alors de la légèreté.

  
3)   Combien d’aiguilles aurai-je sur le corps et où seront-elles placées?

 

Un nombre important d’aiguilles n’est pas un gage de succès ni d’efficacité.  Dans la tradition médicale chinoise, on choisit environ une dizaine de points au maximum pour traiter un problème, parfois même moins. Le choix des points doit tenir compte de l’énergie du patient, de  la nature du dysfonctionnement et du lieu ou de l’organe où il se manifeste.   Les aiguilles seront placées souvent ailleurs qu’à l’endroit  souffrant.  Par exemple, on place souvent des aiguilles aux pieds pour traiter un mal de tête. Il s’agit d’agir sur le flux d’énergie du bon méridien selon des normes précises et  les méridiens parcourent le corps tout entier en passant par les organes et les entrailles.   


4)   Les aiguilles sont-elles jetables?

 

Toujours.  Aujourd’hui la plupart des compagnies d’assurances n’assurent plus si le praticien n’utilise pas d’aiguilles jetables.  


5)   Quelle est la durée d’une séance d’acupuncture?

 

La première visite dure une heure parfois plus.  Lors de cette visite, l’acupuncteur(e) doit recueillir tous les signes et symptômes que présente le patient et faire un diagnostic selon les termes de la médecine chinoise.  S’il y a lieu, l’acupuncteur(e) parlera aussi  d’alimentation ou de règles d’hygiène de vie susceptibles d’aider le patient à résoudre son problème de santé. Les visites subséquentes sont   moins longues.    

 

6)   Combien de rendez-vous faut –il  pour traiter un problème?

 

Cela dépend s’il s’agit d’un problème aigu ou chronique.  L’acupuncture étant une médecine naturelle où le chimique n’intervient pas, un problème aigu se traite en général en un ou deux traitements tandis qu’un problème chronique doit se traiter souvent par une série de six à douze traitements.  

 

7)   À partir de quel âge un enfant peut-il être traité par l’acupuncture?

 

Nous traitons les enfants de tous âges même les bébés.  Chez les enfants, l’énergie étant en surface, nous utilisons des rouleaux sur des points d’acupuncture ou des trajets de méridien, ce ne sont donc pas des aiguilles qui pénètrent la peau.  Les points d’acupuncture sont ainsi stimulés en surface.

 
8)    A part l’aiguille est-ce que vous utilisez d’autres méthodes?

 

La Médecine Chinoise utilise plusieurs méthodes très efficaces, outre l’aiguille nous utilisons lorsque nécessaire, des ventouses, des saignées (enlever quelques gouttes de sang peut s’avérer très efficace dans le traitement des douleurs, de l’insomnie  de l’hypertension ou des problèmes de peau),  la moxibustion ( nous utilisons des bâtons d’armoise amère sur des points d’acupuncture), et aussi des liniments ( nous faisons des cataplasmes à base d’herbes chinoises   pour traiter les douleurs)  


9)   Les assurances remboursent-elles l’acupuncture?

 

La plupart des compagnies d’assurances personnelles ou collectives remboursent en partie ou en totalité les frais d’acupuncture, renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurances.  


10)   Quel est l’organisme qui régit la pratique de l’acupuncture?

 

Depuis  1995, l’Ordre des Acupuncteurs du Québec est l’organisme gouvernemental qui régit la pratique de l’acupuncture.  Pour pratiquer l’acupuncture, un acupuncteur doit donc détenir une licence de pratique de cet Ordre (OAQ).