L’eczéma est une affection qui présente des rougeurs et des petites vésicules. Il évolue par poussées, avec œdème cutané à sa phase aiguë qui s’accompagne de douleurs (démangeaisons, brûlures). Il existe plusieurs variétés d’eczémas : 


1. L’eczéma constitutionnel. Il est associé à l’asthme, au rhume de cerveau, aux migraines. Ici la nature allergique du terrain est essentielle et l’hérédité importante. L’affection apparaît chez les nourrissons au visage et aux grands plis. L’enfant gratte la peau qui devient le siège de petites vésicules qui crèvent spontanément ou sous l’influence du grattage et laissent échapper une sérosité qui a tendance à se surinfecter.  Les vaccinations, et surtout la vaccination antivariolique sont contre-indiquées. Malgré le traitement, Le sujet reste sensible à des poussées occasionnées par la fatigue, l’émotion et les facteurs allergisants.

L’Acupuncture Et L'eczema

Publié par : Evelyne Toui-Kan

2. Eczéma marginé de Hébra. Il siège le plus souvent sous la forme d’un orbe rouge  à la face interne des cuisses ou aux aisselles. 

 

3. Eczéma de contact. Cet eczéma est souvent dû à une allergie survenant dans l’exercice d’une profession.  Mais il est également fréquent  avec l’utilisation de médicaments : crèmes antihistaminiques, antibiotiques, poudres de sulfamides, antiseptiques et désodorisants à l’ammonium. L’emplacement de l’eczéma  de contact peut évoquer l’utilisation de certains produits. Par exemple les mains : lessives, détersifs, le ciment par action directe sur les mains. Lorsque le visage est atteint : on distingue la dermite des paupières, d’origine thérapeutique (collyres) ou cosmétique (fards), la dermite des lèvres, due au dentifrice ou au rouge à lèvres, et la dermite du front, des oreilles,  des joues, des narines.

 

4. Eczéma microbien.  Il est dû  à l’origine d’une infection streptococcique.  Ex : eczéma des jambes, du cuir chevelu. 


5. Eczéma mycosique. Dû à des champignons. Il se développe essentiellement sur les membres inférieurs, au pied notamment.


6. Eczéma séborrhéique.  Il se manifeste sur le tronc, sur la face par des rougeurs et de la desquamation de la peau.  Il est souvent associé à des migraines et des troubles digestifs.


7. L’eczéma du nourrisson.  L’eczéma apparaît vers trois mois et siège surtout au visage, respectant le centre de la face. Souvent on ne retrouve qu’un placard au niveau des pommettes, ce qui fait dire souvent aux non-initiés que l’enfant a de belles pommettes rouges et qu’il se porte bien. L’eczéma disparaît souvent vers l’âge de deux ans.Les excès alimentaires sont à éviter surtout en ce qui concerne les sucres cachés ou non et les protéines animales.  La consommation des vitamines P que l’on trouve dans tous les fruits est très recommandée.


L’acupuncture est réputée traiter les eczémas avec succès en intervenant sur les désordres digestifs et le système nerveux des organes (système neurovégétatif). On peut accompagner les traitements de pulvérisations d’eau de source suivies, après la phase suintante,  de solutions aqueuses de violet de gentiane. À la phase des rougeurs, la crème à base d’huile d’amandes douces est efficace. L’antibiothérapie locale expose à des allergies importantes, les antibiotiques par voie générale  de même que corticoïdes sont fortement déconseillés.


Une règle fondamentale de l’eczéma est qu’à chaque stade d’amélioration correspond une adaptation au traitement local et général, ce qui amène le thérapeute à revoir son patient tous les quatre à dix jours jusqu’à résolution du problème. Enfin, une pommade qui a provoqué une grosse amélioration perd peu à peu de son efficacité et peut même devenir irritante par la suite.